Communauté Fractalienne
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Who run the world ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jax

Jax

Messages : 54
Date d'inscription : 15/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeLun 3 Juin 2013 - 8:47

En pays conquis ? Un con à qui ? À lui ! Elle se la joue allumeuse, encore et toujours, elle ne changera pas et c'est pas pour déplaire au blond. Quand une nana est comme ça, c'est sans aucun scrupule qui la traite comme elle mérite.

En deux pas le v'la derrière elle, collé à son derche qu'elle lui tend, 'vec une position pareille, elle espérait quoi ? Qu'il allait l'aider tranquillement, alors que c'est son taf ? Lui a ram'né d'la bectance, faudrait pas qu'elle se plaigne en plus.

Collé à son derche, donc, il se penche contre son dos pour saisir, non pas ce qu'elle tente d'extraire du sol, non, mais les nibards de la blonde planqués dans la chemise. Pas de deal avec un gars qu'a la dalle et à qui tu présentes ton cul, ma p'tite. Faut pas déconner, quand on s'habille en salope... Quand on se comporte en salope... On mérite juste d'être prise comme telle, pas d'être aidée.


J'suis pas v'nu pour t'aider, j'crois bien qu'j'ai aut'chose en tête.

Pas de deal, il a choisi son moment, elle bah... si les boutons d'la ch'mise s'enlèvent bien, il les défait, sinon... il en arrachera un ou deux pour entrer la main. L'autre la maintient contre lui, faudrait pas qu'elle s'barre.

T'vas pas m'faire croire qu't'as pas envie. Et t'vas pas faire chier non plus. Si t'es sage, j't'aiderai. Si t'es sage j'te f'rai gueuler comme t'aimes. Pis t'gouteras d'autres trucs.

Deal ?

_________________
La vie est une salope.
Revenir en haut Aller en bas
Seraphina

Seraphina

Messages : 48
Date d'inscription : 12/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeMar 4 Juin 2013 - 18:09

Le slutshaming c'est mal, chéri. Ta maman elle te l'a jamais dit ? Sera, elle, l'était pas au courant. Du reste, elle ne se trouvait pas l'air d'une salope. M'enfin, du coup, elle abandonne son taf pour se redresser, soupir aux lèvres. Clairement, c'est lui qui avait la dalle, et pourtant c'était elle qui allait déguster. Sympa.

De toute façon, comme il avait déjà une paluche dans le chemisier (dont elle termina elle-même d'ôter les boutons, de peur qu'il ne les fasse sauter), elle se dit qu'elle n'avait plus trop le choix, au final. Fallait s'y faire, la raison du plus fort est toujours la meilleure. Et question force... La Blonde se trouvait plutôt genre tout en bas de la chaîne alimentaire.


- Si tu veux...

Et il a beau la maintenir par les hanches, elle se tortille et lui échappe, pour se saisir de sa main et l'entraîner un peu plus loin. Dans une remise crasseuse, en fait. Faut pas déconner non plus, hors de question que toute la com' ait vue plongeante sur son derche, aussi ferme soit-il.

Dans la semi-pénombre, elle ne fait pas dans la dentelle. En deux temps, trois mouvements, la chemise est complètement enlevée, et le short la rejoint. Ne lui reste qu'une vieille culotte, un soutif tellement usé qu'on commence à en voir les armatures, et ses baskets. Sexy.


Ça t'va comme ça ?

Juste histoire de dire quelque chose, elle ne doutait pas de finir totalement à poil avant la fin de leur séance de jambes en l'air.

_________________
[00:51:33] Jax : Le sexe, c'est la vie !
Who run the world ?  - Page 2 Bannia30
Revenir en haut Aller en bas
Jax

Jax

Messages : 54
Date d'inscription : 15/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeMar 4 Juin 2013 - 22:15

Il n'est pas brute non plus pour l'instant, ce jour là, Jax. Il lui fait juste gentiment comprendre qu'les nibards il les tripotera et l'reste aussi. T'façons, l'est d'accord puisqu'elle ouvre l'chemisier. Et si elle est pas d'accord, elle l'oubliera après, quand elle r'commencera à gueuler.

L'est pas chiant, l'Jax, il la suit sans poser d'problème d'vant ce sursaut de pudeur. Il y a 15 fois moins d'monde dans la comm' que c't'été où il l'a tronchée au bord de l'eau, en plein air, et elle s'la joue presque sage qui veut pas s'montrer. En même temps, il peut la comprendre, manquerait plus que le Kurtz se découvre des envies d'chair fraîche.

Le striptease aurait pu être plus sex', plus long, mais la blonde a l'air d'être en mode chieuse. P'tain, va être chiante pour la l'çon. Quoiqu'elle a dit "si tu veux", et c'est carrément pas tombé dans l'oreille d'un sourd.


Nan, ça m'va pas. R'mets tes sapes, t'dois m'exciter, t'dévoiler, pas déchirer l'papier cadeau. Soit l'ruban s'barre doucement parc'qu'l'était pas bien serré, soit c'moi qui l'déchire. Pis t'enlèves tes pompes, avant.

Quelle idée aussi d'lui d'mander si ça lui va... Il répond après, faut pas s'plaindre de la réponse, blondasse.
Il enlève ses bottes, ses chaussettes, s'fout l'torse nu, lui chope le menton pour lui déposer un bécot sur les lèvres, recule vers la porte, s'y appuie, puis il croise les bras et attend.

_________________
La vie est une salope.
Revenir en haut Aller en bas
Seraphina

Seraphina

Messages : 48
Date d'inscription : 12/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Juin 2013 - 11:38

Tu veux du pestacle, Jaxie-chéri ? Du pestacle tu vas avoir. Parce qu'une idée a germé dans la tête de Sera. Une idée qui la fait marrer avant même qu'elle la mette à exécution, là, pendant qu'elle se rhabille, après le baiser. Désignant du menton une chaise, elle lui fait signe d'aller s'asseoir, grand sourire aux lèvres.

- T'as vu Chicago ? Le film ?

Jax ? Regarder une comédie musicale ? Haha. M'enfin, sait-on jamais... Et puis elle, elle l'avait vu. Oh oui. Et elle n'avait pas fait que cela. Car elle l'avait joué aussi, spectacle du lycée durant lequel elle avait écopé du rôle de Roxie, la greluche qui veut devenir une star et qui se retrouve en tôle pour avoir tué son mari.

Les godasses sont enlevées, elle se relève après les avoir balancé dans un coin. Et avant toute chose, expliquons le raisonnement : Jax voulait un strip-tease. Or, un strip-tease sans musique, c'est naze. Donc il allait falloir qu'elle assure le son et l'image. Donc elle chanterait. C'est parti mon kiki. Entrée. Cinq-six-sept-huit, chassé, croisé, retourne.


- The name on everybody's lips
Is gonna be Roxie.


Geste ample de la main qui vient arracher son élastique à cheveux, secousse de tête à droite et à gauche histoire de remettre la crinière en place.

The lady raking in the chips
Is gonna be Roxie.


Profil. Jambes tendues, descend et remonte en se caressant lascivement la jambe. Tu vois comme je suis souple ? A la fin, se redresse complètement, de face.

- I'm gonna be a celebrity
That means
Somebody everyone knows.


Avance jusqu'à lui, sur la pointe des pieds, croisant ses pas en rythme. Au "knows", se pose sur les genoux du biker.

- They gonna recognize my eyes
My hair my teeth my boobs my nose.


Main sur son épaule à titre d'appui, dos cambré vers l'arrière, et jambe qui se dresse sous le nez de Jax, à la verticale. Et puis retour à la position initiale aussi sec, faut bien marquer les temps. Et hop, pivote pour lui tourner le dos.

- From just some dumb mechanics wife
I'm gonna be Roxie.


Se relève, refait quelques pas dans le sens inverse, tourne, marque la pause, toujours de dos.

- Who says that murder's not an art ?

La chemise, pas reboutonnée, glisse le long de ses épaules, puis ses bras, et atterrit par terre.

- And who in case she doesn't hang

Gêneuse éloignée du pied, et puis elle se rend compte que la chanson est bientôt finie, alors vite elle retourne sur les genoux du blond. De face cette fois.

- Can say she started with a bang ?

Une main contre sa nuque, l'autre dégrafe le soutif.

- Roxie Hart !

"Ro", tombe la bretelle gauche, "xie", tombe la bretelle droite, "Hart", le tout tombe par terre.

Voilà. Elle se marre un peu. A coup sûr, il la prend pour une cinglée. C'est ça, une Sera qui pète un boulon en fin de journée. M'enfin, il a eu ce qu'il voulait ! Ou du moins, en partie.


- Désolée, pas eu le temps de faire le bas... La chanson était trop courte.

Enfin, dans l'absolu, y'avait une seconde partie, mais ça impliquait la présence de chœurs masculins, toussa, et elle doutait que Jax soit du genre à participer à une chorale. Du coup elle avait dû écourter. Tant pis, faudrait qu'il s'en contente. Encore à bout de souffle, et à moitié morte de rire par dessus le marché, ça ne l'empêche pas de rester encore un peu dans son rôle de salope des années 30, se presse contre lui et l'embrasse langoureusement.

And all that jazz !

_________________
[00:51:33] Jax : Le sexe, c'est la vie !
Who run the world ?  - Page 2 Bannia30
Revenir en haut Aller en bas
Jax

Jax

Messages : 54
Date d'inscription : 15/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Juin 2013 - 13:38

Sourire en coin quand il voit la chaise. Elle veut se la jouer comme ça ? Il est partant. T'jours quand ça c'mmence à dev'nir chaud du derche. Il se pose le cul sur l'siège et observe sans s'départir d'son sourire. Même quand elle veut être blasée... Elle entre dans la danse. Cool.

Oh ouais qu'elle est souple, p'tain... D'viner son derche sous l'short c'est une chose, la voir s'trémousser, c'n'est une autre, et pas d'moindres. Il rentre dans l'jeu, tend les mains quand la p'tite est à portée, pour l'effleurer du bout des doigts, ouais, il aime bien, l'Jax.

Il est tous yeux toutes oreilles, tous doigts aussi dès qu'il l'peut. Il mate, comme un vieux pervers au spectacle, sauf qu'lui n'paie pas, nan, c'est offert. Gratos, l'est pas vénale, Sera.

Quelques mots fusent, pas si grossiers qu'ça, finalement, des petites choses genre : "P'tain, ouais, t'arrête pas poulette." ou d'autres "Faudra qu'on teste ce grand écart." Le tout le sourire toujours calqué sur sa tronche.

Il s'marre quand elle termine sur ses genoux, l'emballe en r'tour, c'est pesé. Maint'nant qu'il la tient, il s'accroche à la taille d'la blonde, s'saisit d'ses hanches et la r'pousse en arrière pour aller becter ses nibards qui s'baladent sous son nez.

Il s'sent un poil à l'étroit dans son fute, s'lève en la portant et la dépose sur la chaise, puis c'est son tour de virer l'froc. Pas de danse pour lui, nan, faut passer aux choses sérieuses. L'calbute suit le ch'min du futal, sur l'sol, il s'avance vers elle, s'penche en lui chopant l'menton pour l'emballer, tripatouillant un nibard au passage, puis il murmure à son oreille, passant derrière elle pour soul'ver les cheveux et lui mordiller la nuque.


Suite d'la l'çon. T'sais danser, t'sais r'cevoir, mais...

Il la relève, r'prend place sur la chaise, embrasse l'bide qu'est d'vant lui, caresse c'qui s'planque sous la culotte informe.

Quand t'sais qu'j'viens, autant qu't'en mettes pas, c'moche.

D'ailleurs, il la lui arrache, pourra plus être porté, l'chiffon.

J'viendrai souvent.

Il lui sourit, content de lui, la saisit aux épaules pour la foutre à genoux d'vant lui. Oui, toujours romantique, le Jax.

S'tu veux pas d'chiard, t'as deux choix. Soit t'marches en canard, soit t'fais pas ta dégoûtée. J'crois m'souv'nir quand c'moi qu'm'occupais d'toi, t'as pas eu l'air d'détester.

Il lui tient l'menton dans sa poigne, passe son pouce sur ses lèvres, délicatement tout d'abord, puis s'insère jusqu'aux dents d'la blondinette.

Fais pas t'mijaurée, après c'que j't'ai fait, t'peux pas t'la jouer p'tite fille sage, non. Et tes dents, j'veux pas les sentir.

Il tente un brin d'intimidation, l'est pas encore dans l'optique d'la forcer t'façons, pour l'instant c'n'est qu'un jeu. La p'tite demoiselle précieuse aurait p't'être dû y réfléchir à deux fois avant d'offrir son derche à un inconnu de deux fois son âge... Et encore, elle aurait pu tomber sur Juan, ou Fish... Plus tard il pourrait s'interroger sur le fait de savoir s'il vaut vraiment mieux qu'eux, mais pour l'heure, c't'un jeu, juste un jeu. Le jeu d'la chatte et du gros loup.

Suce.

Diplomate et poète, le blond. En même temps, si elle l'fait pas maint'nant, qui sait à quel moment il lui d'mand'ra d'faire l'nettoyage ?
Jax n'cause plus d'amour, quand Jax baise, Jax n'a pas d'états d'âme. Face à une cochonne, Jax est un porc.

_________________
La vie est une salope.
Revenir en haut Aller en bas
Seraphina

Seraphina

Messages : 48
Date d'inscription : 12/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Juin 2013 - 14:56

"Suce". Elle fait la moue. La chose aurait sans doute été plus facile à accepter si elle avait su quand il s'était lavé pour la dernière fois. Parce que c'est pas que c'est crade, de se lécher les organes génitaux, mais un peu quand même. Du coup, elle jette un regard un peu inquiet au calebute échoué un peu plus loin, mais difficile de savoir s'il était plutôt propre ou sale à moins d'aller coller son nez dessus. Ce qu'elle ne ferait pas, de toute manière.

Bon. De toute façon, elle n'avait manifestement pas trop le choix... Pff, elle aurait préféré continuer à danser. C'est quand même dégueulasse. Et puis c'est moche, une bite. Un frisson de dégoût plus tard, elle se lance. Sans mettre les dents... Il en a de bonnes. C'est pas comme si on pouvait tout simplement en faire abstraction ! Mais enfin, elle essaie, la position de sa mâchoire est assez inconfortable, mais...

Voilà. La queue de Jax passe le rempart de ses lèvres, et s'insère doucement dans le seul orifice qu'elle n'a pas encore exploré, du moins, dans la catégorie des "praticables". Timidement, la langue va à la rencontre de l'intrus. Bon. Ça ne goûte pas le cookie. Et si on reste dans le domaine de la pâtisserie, plutôt "cheese" que "cake". M'enfin. Elle fait avec.

Un instant, les yeux se relèvent vers le visage de Jax, en quête d'approbation. Elle espère ne pas s'être plantée sur le début, déjà. C'est la première fois, et c'est pas comme si c'était inné, de savoir sucer des verges. Et puis les paupières se ferment. Par le nez, elle prend une profonde inspiration, et l'enfonce un peu plus en profondeur. Pas trop loin non plus. Et cherche une pensée réconfortante, qu'elle trouve... En se disant qu'il ne s'agit en fait que d'un gros Twix dont elle voudrait sucer le chocolat.

C'est ce qu'elle s'applique à faire, d'ailleurs. Des mouvements de succion après avoir enduit le tout de salive. Mais manifestement, il lui manque quelque chose... Du coup, le blond prend les choses en main, et par choses, j'entends la tête de la blonde, qu'il tire vers lui, l'enfonçant jusqu'à la garde. Réflexe vomitif instantané chez Sera, qui se retrouve secouée d'un frisson, tandis qu'il l'éloigne, pour mieux la faire revenir. Pas aussi loin, peut-être, il ne doit pas avoir envie de se retrouver la queue dans la gerbe.

Sa façon à lui de lui faire comprendre qu'il faut qu'elle aille et vienne ?

_________________
[00:51:33] Jax : Le sexe, c'est la vie !
Who run the world ?  - Page 2 Bannia30
Revenir en haut Aller en bas
Jax

Jax

Messages : 54
Date d'inscription : 15/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeDim 9 Juin 2013 - 16:55

Timide, la blondasse, timide, mais pas farouche. Elle s'colle au paquet sans r'chigner, lèche un coup sans être trop dégoutée. Jax est r'lativ'ment prorpre, s'est lavé l'veille au soir, quand même, et l'calbute a même été changé. Ouais, il savait qu'il v'nait. Quand Sera lève l'zyeux vers lui, il fait juste un signe d'tête pour montrer qu'elle peut continuer. Pas d'dents, pas d'baffe, c'cool pour lui et surtout pour elle. Elle sait pas vraiment faire, prend l'terme d'sucer au pied d'la lettre, va lui faire un suçon si ça continue. Enfin elle l'entre un peu, il profite, même si c'n'est pas 'core suffisant à son goût, mais bon, l'est pas chien, il va l'aider un peu.

C'qu'est bien chez la môme, c'est qu'c'est une grande gueule. Dans tous les sens du terme. Il râle, pas mécontent, juste d'plaisir, quand il appuie sur la tête d'la blonde pour qu'son nez vienne toucher sa peau. Il garde l'zyeux sur elle, c'bon d'avoir une tite salope entre les jambes. Il r'ssort un peu, qu'elle r'prenne son souffle, ce s'rait pas sympa qu'elle gerbe, faudrait qu'elle nettoie...

Jax n'est pas chien, pas tout à fait, s'il lui baise la tronche, c'pas pour qu'elle soit trop mal en point, non, il r'lâche pas la tête tant qu'elle a pas capté c'qu'elle doit faire, si elle s'applique bien, il la laisse libre d'faire elle-même, c'pas une esclave non plus ! L'est cool, Jax, il lui caresse même l'joue, s'penche pour triturer un nibard, qu'elle gagne un peu d'joie quand même. Généreux, l'Jax.

P'tain... Ouais, c'vraiment une salope dans l'âme en fait, elle sait s'y prendre pour qu'il prenne son pied, s'mains r'viennent sur l'crâne d'la blonde et l'renvoient tout au fond, là oùsqu't'à l'heure elle a failli gerber. Il s'maitrise pas, il cherche pas à l'faire, faut dire. L'a rien dit quand il l'a fait avant, alors... Oui, bon, la bouche pleine, c'était plutôt difficile d'causer, fin bref. Si jamais elle fait mine d'tenter d'fermer l'bouche, il appuie d'son pouce au début d'l'écart'ment d'la mâchoire, faudrait pas qu'elle l'morde, c'serait mauvais pour elle. Pour lui aussi, mais surtout pour elle.

La gorge d'la grande gueule s'fait défoncer encore plusieurs fois sans qu'il lui laisse l'temps d'r'prendre son souffle avant qu'le sirop (apaisant ?) vienne lui inonder la glotte. L'aurait pu s'ret'nir, l'Jax, l'aurait pu juste profiter du préliminaire et la troncher ensuite, mais il sait qu'il aura 'core envie après, pis c't'une gourmande, et elle a b'soin d'protéines, l'est généreux, l'blond, on l'a d'ja dit.

C'qu'après les derniers soubresauts qu'il r'lâche la pression d'ses mains, terminant par quelques mouv'ments légers dans l'bouche distendue au milieu d'visage écarlate. Il s'r'tire et la r'dresse, sans lui d'mander si ça va. Faut vite qu'elle s'mette sur lui s'il veut pas ramollir, en r'partant d'suite, ça ira, si elle bouge bien, sinon faudra attendre, ou qu'elle r'travaille encore. Sans s'soucier d'la mine qu'elle tire après s'être bouffée la purée, il s'occupe d'l'entrejambe d'la blonde, d'bout des doigts, puis d'doigts entiers. Sa bouche à lui s'occupe du bide et des p'tites loches qu'sont là, d'vant lui.


Gourmande...

Qu'il dit avec un poil d'gentillesse dans la voix, tripatouillant encore c'qui s'cache entre ses cuisses.

L'bouche sans dents a l'dalle aussi, viens.

Ben oui, sur l'chaise, c't'elle qu'l'a mise là, il voudrait pas la vexer, il fait comme elle veut.

_________________
La vie est une salope.
Revenir en haut Aller en bas
Seraphina

Seraphina

Messages : 48
Date d'inscription : 12/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Juin 2013 - 17:42

Ça aurait pu être kiffant, de donner du plaisir rien qu'avec sa bouche. Elle aurait pu aimer, si celui auquel elle dispensait sa science nouvelle n'avait pas été une espèce de grosse brutasse. Et lorsqu'il la lâche, qu'il se vide enfin les couilles dans sa gorge, elle se dit, naïvement, que c'est la première et dernière fois qu'elle fait ça.

Ses intrusions en profondeur ont provoqué réflexe sur réflexe, et elle est là, tremblante, le corps encore couvert de chair de poule, sueurs froides dans le dos, et larmes aux yeux. Autant dire que l'expérience avait été plus qu'extrêmement déplaisante sur la fin. Pas esclave, ah non ? Pour la première fois, elle s'est sentie objet, simple instrument masturbatoire de Jax qui dirigeait ses mouvements, lui empêchant toute retraite, ou même de fermer la bouche. Et elle n'avait pas aimé. Du tout.

Alors quand il commence à la tripoter sous la ceinture, elle repousse sa main, sans douceur aucune. Non, la bouche sans dents n'a pas faim. Elle n'avait pas faim, puisqu'elle avait envie de vomir.


- Pas maintenant. J'ai pas envie.

Comme il avait déjà commencé à la redresser, elle termine en se levant carrément. Et esquisse un mouvement d'éloignement. Elle va aller boire un coup, calmer ses nerfs à vif, et après, après... On verra.

_________________
[00:51:33] Jax : Le sexe, c'est la vie !
Who run the world ?  - Page 2 Bannia30
Revenir en haut Aller en bas
Jax

Jax

Messages : 54
Date d'inscription : 15/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeMer 12 Juin 2013 - 23:17

Bah oui mais non en fait. L'Jax n'l'entend pas d'cette oreille. Pis ça a été kiffant pour lui en plus, à donf ! Il en a encore des papillons dans l'bide, tell'ment qu'ça lui a fait du bien. Juste qu'c'était un peu rapide à ses yeux, et qu'il compte bien durer plus longtemps pour la suite, ça s'fait pas d'venir aussi vite. C'est pas gentleman. Oui, Jax, même avec son n'veau jouet sexuel compte bien s'la jouer qu'assure.

Il la chope par l'bras quand elle tente de s'barrer. C'qu'il aime pas qu'un jouet s'rebelle, l'Jax. L'est pas d'accord du tout. Il la r'tourne vers lui, lui prend l'menton d'l'autre main et la force à l'regarder. Il voit l'visage ravagé par c'qu'il vient de s'passer, la tronche qu'elle tire est plus que parlante. Faut qu'il lui rende l'sourire, de suite.

Il n'voit qu'une solution à ça. Il la r'pousse vers l'mur, sans lui d'mander son avis. Elle l'a d'jà donné et il s'en bat les couilles. C'con, mais d'la voir mal ça lui r'durcit l'gaule qui commençait à r'tomber. Elle d'vrait être contente, il la traite comme elle attend qu'il l'fasse, comme elle s'est montrée la première fois.

L'est pas tendre dans ses gestes, l'Jax, une fois qu'elle est contre l'mur, qu'elle gueule, griffe ou frappe, il la met face au mur et lui écarte les cuisses. C'pas un viol, pas vraiment, allez, elle s'est même désapée d'elle même, c'qu'elle veut bien. Il s'engouffre en la plaquant contre les briques, plus ou moins tendre selon si elle s'laisse faire.

Si elle gueule quelqu'chose qui lui plait pas, il lui ferm'ra l'bec avec sa main en cloche, qu'elle puisse pas l'mordre. Un murmure rauque à l'oreille d'la gamine délurée.


Moi, si, j'ai envie.

C't'étrange cette façon d'faire qu'il a avec elle, il est ailleurs, il voit rien d'l'horreur de l'instant, tout c'qu'il voit, c't'une chienne qu'a c'qu'elle d'mande, même si elle d'mande plus rien.

_________________
La vie est une salope.
Revenir en haut Aller en bas
Seraphina

Seraphina

Messages : 48
Date d'inscription : 12/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeVen 14 Juin 2013 - 12:43

Oh ? Coucou, mur.

- Arrête ! Tu m'fais mal !

Vainement, elle tente de se dégager de l'emprise du Blond.

- Tu m'fais quoi là ? T'es malade, t'es un grand mala...

Humpf. Bâillonnée, avec ça. Et il lui écarte les cuisses, et il vient en elle, sans rien demander à personne, là, comme ça. Elle comprend qu'elle ne pourra pas y échapper. Soyons honnêtes, il n'y a aucune chance qu'elle fasse le poids contre lui, qu'elle griffe, ou frappe, pas comme ça, alors qu'il est dans son dos, elle n'a aucune amplitude de mouvement, et ne sait même pas exactement où frapper.


Alors c'est l'instinct de survie qui parle. Ne pas résister. Après tout, ce n'est qu'un mauvais moment à passer. Ce mur qui la griffe, Jax qui laboure brusquement... Elle a mal, mais somme toutes, la douleur est supportable. Alors elle se dit qu'elle va supporter, sans broncher. Lui a envie, qu'il dit. Et elle ? Elle n'est que sa chose, aurait-elle déjà oublié une leçon qui n'a que quelques minutes à peine ?



Plus de volonté propre. Elle ferme les paupières, les bras glissés entre elle et le mur, histoire d'y mettre un peu de distance. Et quand elle rouvre les yeux, la lueur de vivacité qui les habitait à disparu. Déshumanisée, enfin. Il était temps. Temps qu'elle comprenne où était sa place. En bas. Tout en bas.


Voilà. C'est fini. Et même, malgré sa main qui l'empêche de respirer convenablement... Elle prend une profonde inspiration, et simule un gémissement. Le premier d'une longue série.

_________________
[00:51:33] Jax : Le sexe, c'est la vie !
Who run the world ?  - Page 2 Bannia30
Revenir en haut Aller en bas
Jax

Jax

Messages : 54
Date d'inscription : 15/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeVen 14 Juin 2013 - 16:30

Ben voilà, la v'là sage, maint'nant. Elle ferme s'jolis billes bleues, et s'bouche n'dit plus d'conneries, même un son qu'il c'nnait bien, 'lors il la laisse respirer. L'est pas chien, l'Jax. Il lui laisse même un peu plus d'espace, histoire qu'elle bouge un peu 'vec lui, c'mieux qu'juste s'vider d's'un trou.

T'façons, il r'garde pas ses mirettes, c'même une d'ses mains qui s'fait mal aux phalanges contre l'mur puisqu'elle pétrit un nibard. Pis comm' il est vraiment cool, l'Jax, l'autre va la tripoter d'vant, histoire qu'elle soit contente. Même qu'elle rechigne plus, donc elle aime, c'est évident.

Faudrait être franch'ment conne pour pas aimer être prise par lui, hein, un beau gars comme ça ! Tiens, et comme l'a été vraiment sage juste avant, qu'même elle a pas r'craché, bah il va faire durer l'plaisir. C'pas dur puisqu'il s'est d'jà vidé, faut réamorcer l'pompe.

L'môme a compris oùsqu'elle est s'place, c'juste 'vec l'queue du biker plantée en elle, s'place, rien d'autre. Et lui a bien compris qu'elle a compris, pis qu'elle aime... S'il était dans s'n'état normal, il verrait bien qu'les sons sont pas synchro 'vec ses mouv'ments, qu'elle a pas vraiment l'air d'kiffer, au fond, mais il s'aveugle d'sa propre connerie.

Il reste dans l'même trou, c'te fois, va la laisser marcher droit, mais pas fou, 'vec c'qu'il lui a dit sur l'mômes, l'a quand même l'présence d'esprit d's'vider sur son arrière train. C'pas l'genre d'meuf 'vec qui il veut 'voir d'chiards, c'sûr. D'genre qui dit non qu'pour mieux dire oui... c'pas fait pour être mère.

Il a fini, il la remet face à lui, dépose un bécot sur ses lèvres, ça s'fait, c'est une façon d'dire au r'voir. Il lui caresse même l'joue pis l'menton, tout doux. Il la voit pas vraiment, en tout cas il mate pas la tronche qu'elle tire, s'en fout. T'façons, ça tire t'jours une drôle d'tronche, une meuf qu'prend son pied. P'tit murmure à son oreille encore, avant d'se r'saper et d'se casser.

J'reviendrai bientôt d'voir, ma p'tite. Ce s'ra notre p'tit secret. M'oublie pas.

C'te pouffe doit l'avoir ensorcelé 'vec son cul à tomber et ses nibards à damner des seins saints. Sinon l'aurait la présence d'esprit d'se voir 'xact'ment comme l'mecs à qui il aime temps casser la gueule, l'genre d'enfoirés qu'abusent d'meufs.

_________________
La vie est une salope.
Revenir en haut Aller en bas
Seraphina

Seraphina

Messages : 48
Date d'inscription : 12/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeVen 14 Juin 2013 - 23:52

Et ça, pour être revenu... Il était revenu.

Elle ne disait rien. Plus aucune protestation. Elle faisait comme il voulait. Comme il fallait qu'elle fasse, la petite salope de Jax. Elle avait changé. Elle était vide de vie, carcasse mue parce qu'il le fallait bien, parce qu'elle n'avait pas grand chose d'autre à faire. Désintéressée de tout, même de la mort, qui parfois la tentait, lorsqu'elle retrouvait des petits moments de lucidité, sans jamais parvenir à s'imposer à elle comme une idée indispensable.


Renfermée. Elle ne parlait plus à personne, ne s'intéressait pas aux autres. Qu'importaient leurs noms, leurs visages, leurs petits soucis et leurs idées ? Elle existait. C'était déjà bien assez pénible pour qu'elle ait en plus la force de se soucier d'autrui.


Hormis Jax. Ou plutôt, hormis les visites de Jax.


Il était revenu, pendant la transition entre Red Vault et Outpost. Il la prenait dans un coin, en guise de pause casse-croûte. Elle n'aimait pas, mais elle se taisait. Elle faisait, comme il voulait, comme il lui apprenait aussi, sans jamais opposer de résistance.


Outpost. Au début, les visites étaient encore irrégulières. Et puis, d'un coup, sans qu'elle sache pourquoi, voilà qu'elle était "autorisée" (ou plutôt, fortement incitée) à venir dans sa piaule à lui, "privilège" dont elle n'avait jamais été gratifiée jusqu'à lors. Parfois il la virait, après. Mais parfois, elle avait le droit de rester, et passait la nuit contre lui. C'était l'instinct de survie, il fallait se tenir chaud, dans ce bordel. C'est à ce moment là qu'il l'avait tatouée. Une nuit où, totalement défoncée, drogue, alcool, elle avait voulu qu'il la baise, et pris son pied, dans une position tout à fait improbable.

Et puis il y avait eu l'attaque, et l'exode. Elle ne s'en rendait pas bien compte, mais il n'était jamais loin. Il la surveillait. La protégeait, aussi. C'est à ce moment là qu'elle s'est rendu compte qu'elle ne saignait plus depuis un bout de temps déjà. Elle ne s'était jamais vraiment écoutée, depuis qu'elle était là, mais il avait fallu qu'elle le fasse. Et constate, avec stupeur et tremblements, qu'il se pourrait peut-être bien qu'elle soit en cloque, vu qu'elle en présentait la plupart des symptômes. 

Grosse claque. Qui la réveille de la torpeur dans laquelle elle s'était égarée. Un môme. Au début, elle s'était dit qu'elle en voulait pas. Elle avait essayé de le dégager, en se cognant le ventre, comme Martha, du lycée. Il était pas parti. Alors avait germé en elle l'idée qu'elle allait devenir mère. Qu'il fallait qu'elle protège son petit. C'est pour ça qu'une fois arrivés à Arcadia, elle s'était mise à coller Jax. A squatter sa piaule toutes les nuits, sans lui demander son avis. Il était le père, fallait qu'il soit près de son petit. Ce qu'elle avait pas prévu, c'est que ce rapprochement forcé lui plairait pas, au Blond.

Mais il fallait qu'elle le fasse. Pour le p'tit. Elle se battrait pour lui, maintenant.

_________________
[00:51:33] Jax : Le sexe, c'est la vie !
Who run the world ?  - Page 2 Bannia30
Revenir en haut Aller en bas
Jax

Jax

Messages : 54
Date d'inscription : 15/07/2012

Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Juin 2013 - 0:50

Ouais, il était rev'nu. Et plutôt deux fois qu'une. Il s'portait volontaire dès qu'fallait ram'ner d'vivres pour ceux d'en bas, résultat, il y était souvent. Quand il arrivait, c'était simple... Il déchargeait la bouffe, aidait au rangement, pis s'barrait la r'trouver, elle qu'était bizarr'ment pas là pour l'accueillir. C'est qu'elle aimait cultiver l'mystère. En même temps, elle f'sait bien, c'était leur p'tit secret. Il allait donc la chercher, l'emm'nait dans un coin, ou s'occupait d'elle sur place s'il n'y avait personne.

Il l'avait bien dressée, sa p'tite chienne. Elle v'nait quand il la sifflait, f'sait c'qu'il lui disait, obéissante. Il n'avait rien eu à r'dire d'son comport'ment. Juste qu'souvent, elle bougeait pas assez, alors il d'vait s'dém'ner pour deux, jusqu'à la faire gueuler. Pour sûr qu'elle aimait ça, vu c'mme elle criait. Il n'lui v'nait pas à l'esprit qu'elle ait pu juste avoir mal, ou extérioriser l'drame d'sa situation.

À c'moment là, l'Jax avait d'jà oublié d'finir ailleurs qu'dans l'trou humide, et s'laissait d'jà aller un peu partout tant qu'c'était ouvert. Et pour être ouverte, elle l'était c'te blondasse. Elle r'chignait pour rien, c'qui n'faisait qu'l'encourager à aller t'jours plus loin dans c'qu'il pouvait lui faire, ou lui faire faire.

Pis elle s'était ram'née à l'Outpost. Quand il pouvait, il r'commençait. C'était cool, il pouvait s'défouler, s'vider d'sa hargne et d'son foutre. Il restait calme l'reste du temps, comme ça. Quand Gouache est partie en vadrouille, il l'avait même ram'née dans sa piaule d'temps à autres, puis d'plus en plus souvent. Elle s'blotissait contre lui quand il la laissait dormir là, et parfois, il lui caressait un peu les ch'veux, histoire de, mécaniqu'ment, avant d'la réveiller et d'recommencer à la fourrer, parce que l'avoir contre lui, ça réveillait la bête. Bête enragée, son amie n'avait plus vraiment l'air d'avoir b'soin d'lui, l'femme 'vec qui il aimeit être tendre s'était barrée... 

C'qui l'emmerdait, l'Jax, c'est qu'elle v'nait pas d'elle-même pour s'faire tirer. Fallait t'jours qu'il prenne les d'vants, ou l'derrière, s'lon ses envies. Un soir, ils s'sont marrés un peu, il était en train d'fumer un joint et elle avait tiré d'ssus, pour voir. Il avait sorti un vieux whisky piqué dans l'bar abandonné par la bleuette et ils avaient bu ensemble. Il lui avait même causé d'son passé, rien qu'un peu, fallait pas abuser, c'était pas son intime, juste sa salope attitrée. Elle, elle avait balancé son deuxième prénom, Squirrel, ça l'avait fait rire. Et c'soir là, c't'elle qu'avait fait l'premier pas, et c't'une rare fois où elle lui avait donné un vrai plaisir. Pas juste une vidange. P'tain. C'soir là, elle avait bougé, elle avait d'mandé, et il avait pris son temps pour s'laisser convaincre, malgré l'gaule qui m'naçait d'trouer son froc. Après ça, z'avaient causé, encore, pis elle avait r'gardé ses tatouages, et il avait entamé l'travail. D'prendre son pied l'avait déssaoulé et il avait pas fait d'la merde. Sûr qu'il en f'rait une nana total tatouée, à force.

Pis l'attaque, pis l'exode... L'Jax s'était découvert un côté protecteur 'vec elle. Pas vraiment d'attache, si c'n'était l'force d'l'habitude, pis c'était sa salope à lui, il l'avait formée à ses exigences, c'était pas pour qu'd'autres en profitent. Pas qu'lui s'gênait si l'occasion s'présentait, pas qu'il lui ait interdit d'le faire si elle l'voulait, mais en même temps, 'vec c'qu'il lui mettait, lui restait plus grand temps d'bien être pour aller voir ailleurs, à la blonde. L'soir ils partageaient l'même pieu, r'cherchant un peu d'chaleur l'un dans l'autre, puisqu'ils s'éloignaient du feu d'camp. Il n'avait pas vu les bleus sur son ventre, étant d'nné qu'il la prenait plus d'jour.

À Arcadia, z'avaient eu chacun sa piaule, comme tout l'monde, sauf qu'elle c'mmençait sérieux à lui peser sur l'ciboulot. L'soir, elle v'nait dans sa cellule sans qu'il l'invite, et s'endormait 'vant qu'il puisse la virer. L'arrivait des nuits où il la réveillait d'un coup d'bite supplémentaire, juste pour pouvoir l'envoyer dans s'piaule après. Il pétait un plomb, l'Jax. Entre l'massacre d'la montagne, Khélia qui vivait son idylle 'vec l'chef, et les putains d'barreaux aux f'nêtres, il kiffait pas, et c'est l'blonde qu'en f'sait les frais.

Il avait d'bons moments quand même, d'moments où il était cool, quand il attendait d'elle quelques prouesses supplémentaires, mais faut l'avouer, ni l'un ni l'autre n'était heureux. Sac à foutre et gros connard ne font pas bon ménage, surtout quand la r'lation tourne autour du viol consentant.

_________________
La vie est une salope.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Who run the world ?  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Who run the world ?    Who run the world ?  - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Who run the world ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tales Of Symphonia : Dawn Of The New World
» WORLD EATERS
» Achat sur Digital wonder world
» The World God Only Knows
» World Heavyweight Champion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Vault :: Le coin RP :: Red Vault-
Sauter vers: