Communauté Fractalienne
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [RP] Sur le départ

Aller en bas 
AuteurMessage
Moira

Moira

Messages : 71
Date d'inscription : 18/10/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeDim 3 Fév 2013 - 16:02

De la viande séchée, quelques cataplasmes, trois bons litres d'eau, trois petits morceaux de résine, une lourde pioche et une bride au bout de laquelle se tenait le chameau.

Moira regarda la femelle qu'elle tenait au bout de la longe, se demandant comment elle arriverait à se faire obéir de cette grosse chose.


[RP] Sur le départ Chamel12

Une drôle d'odeur émanait de l'animal, plutôt déplaisante, mais elle ne doutait pas que d'ici quelques lunes, elle ne ferait plus la différence avec elle-même.

Son gros sac à dos était posé à ses pieds, elle se demandait s'il ne fallait pas plutôt qu'elle l'arrime à la bête ... mais elle était trop petite pour atteindre le haut de son dos.

Elle tint plus fermement la bride et la secoua légèrement pour que l'animal comprenne son instruction. L'impassible bête ne la regarda même pas, semblant mâchonner à l'infini quelque vieille herbe. Moira tira la corde vers le bas, tirant la tête de la pauvre bête le plus proche du sol : celle-ci ne se laissa pas faire et se dégagea de l'emprise d'un simple mouvement de tête, pour aller arracher une touffe de feuille dans l'arbuste le plus proche.

Elle regarda d'un oeil mauvais, et la chamelle, et le sac, puis entreprit de le hisser sur son dos, pour commencer au moins à régler les bretelles, le sac lui tombant sur les fesses.
Revenir en haut Aller en bas
Kosan

Kosan

Messages : 113
Date d'inscription : 21/07/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeLun 4 Fév 2013 - 12:20

Le départ enfin, quitter cette ville un moment, des "vacances" et tant pis si la dernière fois la sortie s'était soldée par un drame, le Serbe a la tête des mauvais jours, et ce n'est pas la chaleur qui l’incommode, non, plutôt la muette qui se trouve devant lui et qui ralentie la mise en marche de la colonne. Pas la peine de rester un moment de plus ici.

Le blondinet glisse gracieusement le long de son propre chameau et se porte au niveau de la brune en la poussant pour accéder aux lanières de la chamelle:
Un coup ferme sur chacune pour les serrer au maximum, et tant pis si la bête se plaint d'être trop serrée. Il attrape aussi les bagages restant pour les fixer au barda.

Regard en coin vers l'autre tout en grognant entre ses dents, visiblement le blond de l'est a de la haine et de la frustration à revendre, la bête en fera les frais, il tire sur la lanière fermement en se tournant vers la muette.


Un coup ferme à gauche pour tourner à gauche, à droite pour la droite, et de grands coups de talon pour la faire avancer ... tu y arriveras ?

Son regard noir se pose sur elle, la dominant d'une bonne tête il réalise enfin ou daigne tout simplement l'aider d'une bonne façon et présente ses mains pour qu'elle prenne appuie et se hisse sur la bête à poils.

On a déjà perdu assez de temps !

Revenir en haut Aller en bas
aslaug

aslaug

Messages : 172
Date d'inscription : 21/07/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeMar 5 Fév 2013 - 19:29

Elle vient de finir de fixer les sacs sur sa chamelle et de vérifier la position de la selle qui ne doit pas être trop en arrière. Toujours ridicule de glisser de la bête pendant le trajet.

Un bon moment qu’elle se connaissait toutes les deux.
Elles avaient pas mal de souvenirs en commun et la blonde n’était pas certaine que l’animal ne regrettait pas les longues journées de marche à arpenter désert, marécage ou montagnes. Le séjour a 404 avait été pour elle une semi-retraite et depuis son arrivée à Red Vault, même si elle avait eu parfois l’occasion de se dégourdir les pattes à la poursuite d’un rital, les sorties étaient le plus souvent à pied ou en téléphérique et ne la concernait pas.

Un sifflement accompagné d’un mouvement sur les rennes et la chamelle plie ses pattes avant puis arrière pour se mettre à genoux.

Coup d’œil à Moira et elle se mord la lèvre.
Elle aurait peut être du lui filer quelques conseils sur l’art et la manière d’avoir des relations sereines avec son camélidé.
Ce qu’elle observait était peut être le début d’une grande histoire d’amour mais, pour le moment, les deux protagonistes s’observaient avec méfiance.
Méfiance teintée d’inquiétude pour l’exploitante, méfiance dédaigneuse chez l’animal qui semblait avoir flairer la débutante.
Comme dans un film, le super héros arrive pour aider la jeune femme en détresse.
Le serbe blond, sans doute au top niveau d’une empathie cordiale et spontanée vole à son secours et l‘aide à se hisser.

On a déjà perdu assez de temps.

Phrase qui donnera le signal du départ. Elle avancera en tête apres avoir fait un signe à Gripis qui venait de les rejoindre et croiser le regard de l’italien pour qu’il se place à ses cotés

_________________
[RP] Sur le départ 120906102837783693
Revenir en haut Aller en bas
Moira

Moira

Messages : 71
Date d'inscription : 18/10/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeMar 5 Fév 2013 - 19:54

Heureusement qu'il l'avait aidée en arrimant son paquetage à la bête, puis en lui proposant de prendre appui sur lui.

Elle était en train d'hésiter si oui ou non elle pouvait sans crainte poser son pied sur ses mains tendues, lorsqu'elle croisa le regard de la cheffe de troupe posé sur eux, leur indiquant qu'il ne fallait pas trainer plus longtemps.

Elle prit une inspiration, posa son pied qui s'enfonça comme un effet levier vers le sol, le blondinet peut-être surpris que finalement elle puisse peser quelque chose, dû remonter de quelques centimètres sa prise pour qu'elle atteigne, avec son autre jambe, la bête.

L'odeur a cet endroit était pire, mais au moins, elle jouissait d'une très bonne vue, et personne ne viendrait l'embêter de là-haut. De sa position invincible, elle ne pu empêcher un petit sourire en coin lorsqu'elle le remercia d'un hochement de tête.
Revenir en haut Aller en bas
aslaug

aslaug

Messages : 172
Date d'inscription : 21/07/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeJeu 7 Fév 2013 - 19:43

Le groupe se met en marche en direction de l’unique col reliant les hauteurs vertigineuses, où semble posé le bunker, à Red vault et ses paysages moins escarpés, moins sauvages.

Est ce vraiment un col ? Plutôt une brèche dans la falaise, quasi invisible si l’on ne s’est pas approché de très prés, et, ce passage étroit, effraie les bêtes par son étrangeté et sa pente abrupte. C’est l’unique moyen de descendre si l’on veut éviter les téléphériques ou l’exploit sportif en alpinisme.

Elle ralentit encore l’allure pour éviter que les chameaux glissent sur l’amoncellement de cailloux et de roches qui bordent le passage et souffle une fois le pierrier passé, se détournant pour vérifier la progression de ses compagnons de voyage.
Sans doute, techniquement, la partie la plus délicate du trajet et elle voit arriver la zone boisée et les premiers bâtiments de Red Vault avec soulagement.

Cette fois, ils ne s’arrêteront pas

Esprit de contradiction par rapport au couvre feu décidé par la république bananière nordique, elle a décidé que le voyage se ferait de nuit pour arriver sur la mine au lever du soleil.
Le sentier devient plus facile et, au loin se devine peu à peu le désert.
Elle ressent l’excitation de son groupe.

Monde plein de contradiction
Recherche de la sécurité d’une ville
Volonté de la protéger autant qu’elle protège
Envie de la voir grandir
Et pourtant au fond de soi, un frémissement de plaisir et de crainte entremêlée en se préparant à affronter, à l’extérieur, l’inconnu.

Au petit matin, après quelques heures de marche sur le sable, elle décide d’un bivouac.
Pause plus nécessaire aux hommes qu’aux chameaux. Les vents de sable ont asséché leurs lèvres et les gourdes circulent. Eau ou alcool , elle ne posera pas la question
Quelque chose l’intrigue et elle a besoin de l’avis du rital.
Elle observe la carte puis l’horizon éclairée des premières lueurs de l’aube. Elle en est certaine, la mine devrait se voir et pourtant elle ne voit rien.
Comme d’habitude, patiemment, il lui explique... l’étrange phénomène de diagonale du diable.
Ils seront bientôt sur la mine, sa tranquille assurance la rassure…. Le diable à intérêt de leur foutre la paix.



_________________
[RP] Sur le départ 120906102837783693
Revenir en haut Aller en bas
Moira

Moira

Messages : 71
Date d'inscription : 18/10/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeJeu 7 Fév 2013 - 22:13

Douleur au coccyx.

D'abord insidieuse, puis progressivement irradiante.

La montée de la bestiole à poils avait été laborieuse, chaque pas chaloupé l’avait fait se tasser sur le cul un peu plus sans qu’elle ne puisse arriver à se déraidir. Toute la nuit elle était restée en selle, agitée comme un yo-yo que l’on fait remonter et descendre, la nuque raide et les cuisses serrées sur la monture, de peur d’en descendre plus vite que prévu.

Résultat : elle n’avait jamais eu autant mal au derrière, sauf la fois où … euh.

Les quelques heures de marche lui avaient fait du bien, et c’est avec soulagement qu’elle accueilli l’ordre de poser le campement.
Une fois la chamelle attachée à un petit arbuste, elle la déchargea, puis sortit les lamelles de chameau fumé qu’elle maintenait dans son paquetage et mordilla dedans, en extirpant le gout piquant de la fumée et des herbes aromatisées.

Participant aux taches du campement, elle revint avec trois petits fagots de bois mort, qu’elle déposa auprès du cercle de pierres que Kosan avait commençait à former, dans lequel il disposerait en priorité les brindilles puis les branchettes pour faire un petit brasier nécessaire pour porter à ébullition un peu d’eau. Elle espérait qu’ils resteraient suffisamment longtemps au repos pour qu’elle puisse arriver à ne plus sentir la terre bouger sous elle. De son paquetage, elle extirpa quelques plantes de montagne séchées qui lui permettraient de faire son infusion. Un peu de douceur dans ce monde de brutes ne lui ferait aucun mal.
Revenir en haut Aller en bas
Kosan

Kosan

Messages : 113
Date d'inscription : 21/07/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeMar 12 Fév 2013 - 11:40

Red Vault est en vue, mais ils ne s'y arrêteront pas, le petit groupe quitte la ville pour un petit moment, une bouffée d'air frais dans la chaleur étouffante de l'été qui arrive, synonyme de rationnement en eau, de journée frustrante où les Hommes se couchent la gorge sèche et le corps moite et sale.
Ils quittent les murs du bunker chargés en souvenirs heureux mais tellement dramatique, heureusement la descente technique à dos de chameau l'empêche d'y penser. Rester concentrer, pour corriger la trajectoire de la bête et éviter le faux pas qui lui serait fatale même si la bête semble parfaitement capable de suivre le reste de la troupe sans glisser dans le ravin.
La dernière fois qu'il avait emprunté le chemin il était plus chargé, la bête doit s'en réjouir mais surement pas le cavalier: il se sent bien seul sur son chameau, pas de petit corps blotti dans son dos, aucun bras ne l'enlacent par la taille et personne ne le fait rire ou lui pose des questions plus saugrenue les une que les autres.
Non la colonne est silencieuse, d'ailleurs il ferme la marche, le visage fermé et maussade: il quitte ceux qui ont tué Lol, mais ce qui n'ont pas bougé le petit doigt pour la sauver sont juste devant lui, jolie claque d'une dure réalité.

Le campement est posé, il ne discute pas, ne discute plus aucun ordre, son programme est déjà tout fait, il annoncera qu'il s'occupe du feu: déblayer et délimiter un endroit, ramasser du bois, lancer le brasier, manger ses rations aussi délicieuses qu'un morceau de pneu puis faire une sieste sans plus cérémonie.
C'était sans compter la muette qui vient perturber son programme pour lui rayer l'étape
ramasser des fagots Sur sa liste de course.

Merci.

Le ton est froid, il n'a qu'une hâte, celle de fracasser un rocher à coups de pioches, en attendant, il remue les braises avec un bout de bois, silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
aslaug

aslaug

Messages : 172
Date d'inscription : 21/07/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeMar 12 Fév 2013 - 16:10

Le semblant de repas est terminé et elle se lève, le corps un peu raide, les muscles endoloris par les heures de monture. L’horizon s’est éclairci mais, comme toujours dans le désert, les yeux semblent se brouiller en se posant sur la ligne trouble et fluctuante qui devrait séparer le sable et le ciel. Illusion optique ou effet de la chaleur qui peu à peu envahi l’espace, l’ailleurs paraît mirage. C’est pourtant là qu’ils vont, sans se retourner sur les montagnes qui les ont abrités depuis si longtemps.
Groupe bien silencieux. Si une partie de son équipe est muette, le restant semble souffrir de contagion mimétique
Moira est fatiguée, ça se voit, ça se devine à ses gestes plus lents.
Le Serbe blond est maussade et rumine ses pensées.
Jenie n’est pas du matin. L’exubérance italienne s’accommode mieux de nuits câlines et confidentes à refaire ce monde détruit par la folie, verre d’alcool à la main et regard planté dans le sien.
Gripis doit être dans un état intermédiaire entre cuite et décuite.
Son regard s’hypnotise un instant sur la brandille tenue par Kosan qui attise les braises du feu. Ce n’est pourtant pas l’heure de rêvasser.
La route sera moins longue mais la journée promet d'être épuisante.
Elle fait signe qu’il faut repartir. On s’habitue à communiquer par signe.

Marche à nouveau silencieuse et discrète
Au moins cette équipe a le mérite de ne pas se faire repérer par trop de mots lancés de l’un à l’autre dans ce qui aurait pu être l’euphorie d’un projet commun.

Enfin la mine !

Drôle d’impression de savoir que, dans quelques minutes, ils vont devoir s’enfoncer sous terre. Des pensées, des souvenirs la submergent alors.
Les tunnels de 404. La fuite dans le noir pour rejoindre Red Vault.
Elle se ressaisit. Pas vraiment le moment de laisser la peur la gouverner.
Gripis a senti son hésitation et s’engouffre le premier dans la mine.
Putain il vaudra qu’un jour qu’elle se prouve qu’elle est une vraie chef.
Ses yeux passent difficilement de la lumière blanche du désert à celle plus que sombre de l’endroit.

Mais quand elle retrouve la qualité de sa vision, elle aperçoit trois ombres. Ils ne sont pas seuls.

Le cœur qui tape !
Elle cherche les autres du regard. Elle ne trouve déjà plus Moira qui s’est sans doute enfoncée dans une autre galerie
Parfois les décisions doivent se prendre à la seconde près.
Bon choix, mauvais choix…le remords, les regrets viendront après.

La plus proche d’elle se retourne.
Une vieille femme
Elle la connaît
Le passé refait surface une fois de plus.
La vieille femme de 404 qui était parti en emportant un gun
Elle ne travaillait plus pour 404
Elle ne travaillait plus pour Vegas
Merde ! Pour qui travaillait elle ?
Elle savait que 404 avait été truffé d’espions, impossible de protéger ce courant d’air comme l’Outpost était protégé.

Le groupe s’enfuit et la folle course débute… ils vont loin, trop loin

Quel coup de feu partit le premier… elle ne sait pas, elle ne sait plus !

_________________
[RP] Sur le départ 120906102837783693
Revenir en haut Aller en bas
Moira

Moira

Messages : 71
Date d'inscription : 18/10/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeSam 16 Fév 2013 - 17:18

C'était pas une pioche mais une ancre que Moira avait l'impression de se trimballer. Les vapeurs de souffre l'aveuglait à moitié, et son foulard noué autour de sa bouche et de son nez ne la protégeait pas suffisamment.
Elle ne voyait pas très bien ... et la tête lui tournait. Très certainement l'espèce de vieux machin que sa cheffe de groupe lui avait donné à manger avant d'entrer dans la mine.

Posant son paquetage dans un coin, elle souleva la pioche pour commencer à détacher les blocs jaunes. Avec le plus de force qu'elle pouvait, elle frappa la roche qui se fissura légèrement
. *Ca c'est pour ta seule gueule !*
Soulevant de nouveau la lourde pioche, transpirant, la sueur lui coulant dans les yeux, elle l'abattit de nouveau, le gros bloc fit sentir un infime tressaillement. *Et ça pour le coup du labo.*
Elle la souleva de nouveau au dessus de sa tête, puis la laissa retomber d'elle-même. *Pour l'autre crétin qui me regarde avec des yeux comme deux ronds de flan.*
Ses bras commençaient déjà à trembler, et il lui semblait que soulever la pioche au dessus de sa tête ne sera bientôt plus possible. Lachant de nouveau l'outil et laissant l'apesanteur faire son travail, la pioche rebondit sur le bloc qui craqua à nouveau. *Ah j'en peux plus!*.
Les bras en compote, essuyant de sa manche la sueur qui lui coulait sur le front, Moira lacha la pioche pour inspecter le bloc. Il était gros, et n'avait pas l'air de vouloir être morcellé si facilement.
Et puis la soif la taraudait. Elle décida de faire une petite pause pour se désaltérer.


Revenir en haut Aller en bas
Moira

Moira

Messages : 71
Date d'inscription : 18/10/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeSam 16 Fév 2013 - 20:00

La pause ne fut pas longue, juste le temps de calmer le tremblement de ses bras. Rangeant sa gourde d'eau dans son sac, laissant la pioche au sol, elle se hissa sur le rocher pour examiner la fissure qu'elle avait faite en son milieu. Toute petite et sinueuse, elle s'étendait du centre jusqu'à son bord, et Moira posa ses doigts pour évaluer au grain si elle était profonde. Il fallait tout du moins que son entrainement avec le clochard du groupe lui eut servi à quelque chose. Ce dernier réussissait toujours à trouver sous un tas d'immondice une petite merveille.

Elle jeta un oeil à la pioche et décida qu'elle n'arriverait pas à la soulever de nouveau. Étrangement, bien que ses bras douloureux le lui faisaient savoir, elle ne se sentait pas épuisée par ses précédents efforts, elle se décida à se mettre debout sur le rocher pour en éprouver la stabilité et surtout les faiblesses.
Son numéro d'équilibriste ne devait pas durer trop longtemps, les vapeurs nocives qu'elle respirait lui faisait tellement pleurer les yeux à présent qu'elle n'y voyait plus grand chose, elle décida alors de se rapprocher du bord pour éprouver la solidité de la roche, que soudain elle se sentit juste basculer le cul en arrière, les jambes patinant dans le vide à la recherche d'une prise stable.
Se redressant sur les bras, trônait fièrement un morceau qui pas l'effet de son poids (et très certainement de ses coups de pioche) avait décidé de se désolidariser de la pièce maitresse.
Meurtrie mais contente, un grand sourire satisfait lui illuminant le visage, elle empaqueta son trophée, ajusta sa pioche à son sac, et se dirigea vers la sortie de la mine.

Revenir en haut Aller en bas
Kosan

Kosan

Messages : 113
Date d'inscription : 21/07/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeDim 17 Fév 2013 - 14:12

La suite du voyage est tout aussi silencieuse et ennuyeuse, sous une chaleur de plomb, et le blondinet est presque heureux quand ils se retrouvent devant l'entrée de la mine, une ouverture dans la roche qui ne paie pas de "mine", voila donc la bouche qui va les manger pendant un moment encore, sinistre et peu engageante, difficile à croire qu'ils vont en sortir des quantités industrielle de souffre, élément obligatoire pour produire des cartouches pour leurs mousquets qu'ils n'utilisent jamais ! Tout un programme !

Mais il sait par expérience que derrière ces ouvertures modestes ce cachent bien souvent des couloirs interminables, des villes même ! Bref un autre désert souterrain où tout est possible ...
Pour l'instant c'est plutôt une forte odeur qui lui prend au nez, habitué maintenant à l'air frais des montagnes, il en avait oublié l'odeur d'humidité et de moisissure qui régnait en permanence à la station, ou encore l'odeur insalubre de New vegas, la grande ville souterraine, lors de sa rapide visite. Non ici l'odeur est suffocante et lui rappelle curieusement des œufs pourris ou du lait qui serait passé d'âge ... Et alors qu'il tente avec difficulté de suivre celle aux cheveux noirs et qui ne prononce aucun mots, partageant sa pioche ou celle de l'alcoolique, il ne sait plus, en ce moment les ordres lui traverse le crâne pour se volatiliser par l'oreille opposée ... bref il se demande si il est le seul à trouver cela étrange une odeur de cuisine avariée dans une mine, mais personne ne dit mot et le Serbe se raccroche à la chevelure étincelante de sa chef pour ne pas se perdre.

Rapidement celle si s'arrête, doit-on déjà se mettre à creuser? aussi près de la surface? Mais pas le temps de poser ses questions de galibot en herbe, il aperçoit lui aussi ces ombres ... ces fantômes même ! Comment est-ce possible? Un fantôme de 404, son ancienne vie, au fin fond de la mine ? et avec des silhouettes qu'il a déjà aperçu ! Incroyable, c'est l'odeur de souffre qui doit lui retourner le cerveau ! meilleure que de la colle ! Il est en plein trip, le genre conte de noël où l'on revoit sa vie défilée, après ce visage fripé et ridé il va revoir le crâne chauve de Melvin, l'agression visuelle des chemises de Benoit, les dents blanches de Deez, l'éléphant de Tato, les cheveux bouclés de la Chose, les yeux verts de Clara, les mains du Doc en train de palper la jambe ouverte de Samuel, le visage fermé de Mercredi qui se déride en le voyant ...

La liste est longue et déjà les 3 silhouettes se sauvent, des fantômes avec des jambes et qui détallent dans un boucan qui doit raisonner dans toute la mine, le trip devient franchement étrange et flippant, d'ailleurs Kosan est resté fixe et éberlué à chaque seconde de cette étrange rencontre, jusqu'à laisser passer devant lui les fuyards, sans un mouvement, sans dégainer son mousquet qui pendouille dans son dos, et quand son chef se met à leur poursuite il se met sur ses talons, chargeant fébrilement son arme, bien décidé à mettre une balle dans ses démons intérieurs.

Revenir en haut Aller en bas
Moira

Moira

Messages : 71
Date d'inscription : 18/10/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeLun 25 Fév 2013 - 21:03

Enfin pouvoir respirer de l'air pur. Son sac remplit de blocs de souffre lui arrachait les articulations des épaules, et la pioche qu'elle n'avait pas réussi à fixer à son sac pesait tout aussi lourd dans ses deux bras, qu'elle portait comme un nourrisson. Chaque pas comptait, et le nez au sol elle cherchait le passage le moins périlleux entre les éboulis pour sortir sans manquer de se casser la figure, elle ne sentit nulle présence humaine. Ni de camélidé.

Elle tourna la tête à droite, puis à gauche d'un geste brusque sentant son pouls s’accélérer et tout le sang affluer au coeur, aux bras. Elle lacha la pioche précipitamment sans même que celle-ci ne daigne lui écraser le pied, puis elle retira son sac qu'elle fit tomber sur le sol. Enfin légère à nouveau, elle se mit à trottiner dans tous les sens autour de l'entrée de la mine pour découvrir où ils étaient passés.

Mais ... pas de chameau ... plus personne ... pas un mot ... pas un signe, que du sable et de la pierre.

Se laissant tomber dans le sable, les larmes lui montèrent aux yeux pour couler le long de ses joues, elle n'arrivait toujours pas à comprendre ce qui lui arrivait.

Abandonnée ? Avec des cailloux ? Elle aurait bien martelé son sac de coups de pieds, ce qui, elle en était sure, lui aurait procuré un soulagement certain. Mais ...

... c'était surement un coup de l'autre, et si elle abimait le sac, elle s'en mordrait davantage les doigts ...

Restant prudemment à côté de ses affaires, en essayant de garder son sang froid au mieux, elle transporta ses affaires vers un coin abrité du soleil et se cala. Elle espéra.

Elle se prit à penser ce qu'elle préfèrerait : mourir ici desséchée par le soleil et le vent ou bien abandonnée par pur plaisir sadique de la voir désespérée. A cette idée, dans un élan d'espoir, elle escalada le monticule rocheux pour regarder au loin : plissant les yeux, ouvrant à moitié la bouche pour se concentrer, elle chercha des points noirs à l'horizon, une envolée de poussière de sable, n'importe quoi pouvant lui indiquer une présence.

Vivre ensemble ou mourir seul.


Revenir en haut Aller en bas
aslaug

aslaug

Messages : 172
Date d'inscription : 21/07/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeMar 26 Fév 2013 - 17:12

Parfois la vie ressemble à un film

Première scène

L’allure du chameau de Gripis est vive, bénéfice de l’âge, c’est lui qui mène la chasse et le vieil homme semble avoir retrouver une vigueur qu’elle ne lui connaissait pas.
.
La jeune femme s’accroche d’une main aux rennes.
Sa vue se brouille tant le tempo est rapide

Elle a plutôt l’habitude du pas, du petit ou grand trot de l’animal. Un dresseur lui a dit un jour qu’on ne devrait jamais contraindre un chameau au galop, ni pour la bête, ni pour le cavalier.
Son dos se contracte de douleur et elle doit faire un effort considérable pour maintenir la raideur du bras qui tient le gun.
Viser une cible mouvante avec de telles secousses, ce n’est pas à 404 qu’elle avait pu avoir ce genre d’entraînement.


Deuxième scène…

Plusieurs coups de feu

Deux corps désarticulés qui tombent lourdement sur le sol.
Le dernier des fuyards a un pied resté coincé dans l’étrier et son chameau l’entraîne plus loin faisant rebondir son corps sur le sable durci de la piste.

Ils mettent pied à terre, se regardent encore groggy par l’irréalité des minutes passées.
Ce monde est un monde de vautours . Les biens des morts sont partagés. Elle ne prend qu’un peu de drogue. De quoi s’aider à passer sereinement la prochaine nuit.
Sa position est claire.
L’arme à feu sera pour Jess. Un gun qu’elle avait eu en main dans une autre vie avant de le confier pour la défense de sa ville.
Elle s’agenouille près de la vieille alcoolo de 404. Doucement lui ferme les paupières. Cette femme gardera à jamais son mystère.
Qui était elle vraiment ?

Elle ne connaît pas les deux autres cadavres

The End

La vraie vie reprend le dessus, le film est terminé

Ils ont agi sans ordre
Ils ont laissé Moira

Avant de prévenir l’Outpost, elle n’a qu’une hâte, récupérer au plus vite la jeune femme.
Pas de radio
Même si au départ elle avait pensé que c’était complètement ridicule de laisser une radio à une muette, elle regrette maintenant ce choix. Au moins elle aurait pu lui expliquer leur position par rapport à la mine et espérer qu’elle comprendrait.
Pas d’autre solution qu’une tres vieille technique
Quitte à les faire repérer, elle se fabrique une torche et escalade un groupe de rochers pour envoyer des signaux lumineux.

Le temps lui semble long et le résultat incertain
Ce n’est qu’une fois Moira à l’abri qu’elle contactera un des dirigeants de la comm

_________________
[RP] Sur le départ 120906102837783693
Revenir en haut Aller en bas
Moira

Moira

Messages : 71
Date d'inscription : 18/10/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeMar 26 Fév 2013 - 18:40

Le froid tombe vite dans le désert. Plus le soleil a tapé fort, plus le froid sera glacial.

Un bruit de sabots l'avait tirée de sa rêverie et elle s'était redressée de son trou, inquiète du visiteur.

Seul sa chamelle revenait au campement, sentant très certainement la présence humaine. Moira la saisit par la bride qui trainait jusqu'au sol puis lui caressa le flanc. *Où étais-tu passée toi*. Ca lui ferait un peu de compagnie, et surtout un peu de chaleur contre laquelle s'allonger.
Elle n'eut pas trop de mal à la faire descendre jusqu'au sol, puis elle se pelotonna contre la toison épaisse de l'animal. Au chaud, en sécurité. Elle s'endormit rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Moira

Moira

Messages : 71
Date d'inscription : 18/10/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeJeu 28 Fév 2013 - 14:24

Un grondement sourd, comme un ronflement qui se fait de plus en plus persistant.

Moira ouvre grand les yeux, animée d'un spasme. La tranquillité du sommeil n'est plus. Elle se redresse, émerge des fourrures, dans sa tête résonne encore l'étrange bruit qui l'a réveillée. Et pourtant, tout est silencieux aux alentours. Le ciel est dégagé et laisse voir son cortège d'étoiles, toutes plus brillantes les unes que les autres.

Elle tressaille. Une envie de pisser. Le genre qui l'a tiendra éveillée toute la nuit si elle résiste. Mieux vaut capituler dès maintenant, pour regagner la torpeur moumouteuse de sa chamelle.

Elle fait quelques pas pour aller s'installer dans un autre recoin, à l'abri du vent, là où elle se gèlera moins les fesses. Accroupie, elle fait attention à ne pas se pisser sur les chaussures, puis secoue le derrière pour faire tomber les dernières petites gouttes. Pas facile dans le noir, avec pour seules lumières des soleils qui sont à des millions de kilomètres années lumières. Vraiment pas facile.

La vessie libérée, elle se sent bien plus légère, et tâtonne sur le monticule rocheux. Les pierres glissent sous ses pieds, elle doit grimper à quatre pattes pour ne pas perdre l'équilibre. En dessous de la ligne d'horizon, une étoile clignote vivement. Une belle étoile brillante et lumineuse comme un feu de bois.

Que faire ? Partir, c'est mourir un peu. Rester, c'est être sûr de mourir.

Elle dégringole de son tas pierreux en enfonçant les talons les premiers pour ralentir la descente. Son sac et sa pioche fixée à la bête, elle la fait lever. L'animal n'a pas l'air content de devoir remuer son gros tas. Mais Moira peut se montrer persuasive, c'est une question de survie. Ces personnes ne seront peut-être plus là le lendemain et elle tire bien fort le mord là où ça fait mal pour faire réagir la bête, qui par lassitude préfère se lever pour être tranquille.

Et Moira se sent tout d'un coup bien con. Elle a oublié de monter sur le bestiau. Des larmes d'énervement lui montent aux yeux. Pas le temps de faire descendre, puis de monter, puis de remonter tout ça pour redescendre. A partir du plancher des vaches elle arrivera mieux à diriger sa monture.

Cap sur le foyer.
Revenir en haut Aller en bas
Moira

Moira

Messages : 71
Date d'inscription : 18/10/2012

[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitimeJeu 28 Fév 2013 - 14:45

Elle a l'impression de buter contre tous les cailloux du désert, de s'enfoncer dans toutes les fondrières de sable. Le chemin duneux l'empêche de garder un contact visuel avec le point lumineux, et le sable emplit lentement ses chaussures, lui faisant porter un poids supplémentaires.
Le froid de la nuit est glacial, comment est-il possible qu'il fasse si chaud le jour et si froid la nuit ? Pourquoi le Créateur lui a-t-il fait ce coup de pute ? Elle avait tiré la manche de son pull sur sa main qui tenait la bride, mais le froid la dardait d'éclats glacials.
Au sommet d'une dune, elle se laissa tomber lourdement sur le sable, et entreprit de se déchausser pour vider tout ce que le désert avait mis de sable dans ses chaussures. Avec une seule main valide et l'autre sur laquelle elle avait l'impression s'être assise dessus plusieurs heures, elle secoua tant mieux que mal ses groles. Prête à se remettre en route, elle tourna la tête vers son chameau qui n'avait trouvé rien de mieux à faire que de se poser, ses longues pattes emmanchées sous son poitrail.


*Mais je rêve.*

Soupire.

*Au final, c'est peut-être pas plus mal.*

Elle passa une jambe par dessus le col de la bête puis regarda le feu qui scintillait toujours.

*Soit ils ont rajouté du bois, soit je me rapproche. J'espère sincèrement m'être rapprochée*.

S'agrippant à la tignasse de la bête, elle lui martela les côtes de coups de talons pour la faire démarrer. La chamelle poussa un vieux grognement de protestation, puis leva les gambettes pour se bouger dans la direction lumineuse. Humait-elle l'odeur de ses congénères ? Moira en doutait, à part le vieux poil ranci et la pisse de l'animal, elle était incapable de sentir autre chose.

Le pas chaloupé la berça tranquillement jusqu'à leur destination, temps pendant lequel elle médita sur l'étrange bruit qui l'avait réveillée : un chameau, ça peut ronfler ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[RP] Sur le départ Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sur le départ   [RP] Sur le départ Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Sur le départ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GROSSE ERREUR de ma part ! HELP me plz ! :(
» Faire certifier une photocopie avant le départ de l'original
» Quelque part dans le temps
» JLA BUILD-A-SCENE STATUE: PART 3
» [Irving, John] L'oeuvre de Dieu, la part du diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Red Vault :: Le coin RP :: L'extérieur... Soufre. RP/HRP-
Sauter vers: